Vous êtes sur: Guide du séjour linguistique : Examens de langues officiels : Français : DALF

DALF

DALF (Diplôme Approfondi de Langue Française)

Les examens DALF sont deux diplômes indépendants qui valident les deux niveaux linguistiques les plus avancés du Cadre Européen Commun de Référence pour les langues étrangères (C1 et C2). L’étudiant doit s’inscrire directement au niveau qui correspond le mieux à ses compétences linguistiques. Dans les deux cas, il peut choisir entre sciences et lettres & sciences humaines.

Le DALF C1 est composé de quatre épreuves :
1. Compréhension orale : écoute d’enregistrements sonores puis questions.
2. Production orale : exposé de 15 min sur un texte reçu au préalable.
3. Production écrite : rédaction de deux essais ou synthèses de 300 mots chacun.
4. Compréhension écrite : questions de compréhension sur un texte académique exigeant.

Chacune des épreuves est notée sur 25 points. L’étudiant reçoit son diplôme DALF C1 s’il obtient un total général de 50/100 points et qu’aucune des notes obtenues aux quatre épreuves n’est inférieure à 5/25.

Le DALF C2 se compose de deux épreuves :
1. Compréhension et production orales : l’étudiant écoute un enregistrement sonore d’environ 20 minutes. Ensuite, il a une heure pour préparer un exposé argumenté de 30 minutes, dans lequel il donnera son opinion sur le thème de l’enregistrement.
2. Compréhension et production écrites : l’étudiant lit une série de textes (environ 2'000 mots au total). Ensuite, il doit écrire une dissertation de 750 à 1 500 mots en relation avec le thème présenté dans les textes.

Chacune des épreuves du DALF C2 est notée sur 50. L’étudiant reçoit son diplôme DALF C2 s’il obtient un total général de plus de 50/100 points et qu’aucune des deux notes n’est inférieure à 10/50 points.


Niveau requis :

DALF C1 – Avancé inférieur

L’étudiant s’exprime couramment et correctement, sans buter sur la grammaire ou s’arrêter pour chercher ses mots. Il comprend la plupart des choses qu’il entend, même s’il s’agit d’enregistrements de mauvaise qualité ou d’un locuteur dont l’accent est très marqué et inconnu pour lui. Il a un vocabulaire riche et connaît les expressions idiomatiques. Il est capable de déduire l’implicite, dans la communication écrite ou orale. Il peut comprendre des discours et des textes portant sur une grande variété de thèmes spécialisés, même s’ils ne sont pas directement en relation avec son domaine d’études/de travail. Il a une très bonne prononciation, bien qu’il soit possible qu’il garde un accent, pas très perceptible, qui n’interfère pas avec la communication. Il fait très peu d’erreurs à l´écrit comme à l’oral.

DALF C2 – Avancé supérieur
Le niveau du candidat équivaut à celui d’un locuteur natif qui a déjà fait ses études universitaires. Il a un niveau linguistique très avancé et un degré de culture générale et francophone très élevé. Il maîtrise le vocabulaire et les expressions idiomatiques au même niveau que le ferait un locuteur natif cultivé qui lit souvent. Il peut rédiger des textes longs, des dissertations bien structurées et des récits, sans faire d’erreurs de grammaire, de vocabulaire ou d’orthographe. Il comprend sans effort tout type de textes et discours, qu’ils soient spécialisés ou non, qu’ils soient de bonne qualité ou non, même s’ils contiennent des variétés de français régionales. Il s’exprime couramment en français, il fait des erreurs extrêmement rares qui passent souvent inaperçues.

Il est fortement recommandé de suivre un cours de préparation pour l’examen que vous souhaitez passer. Renseignez-vous auprès de votre agence de séjours linguistiques sur l’offre de cours de préparation DALF et visitez la page du CIEP : http://www.ciep.fr/delfdalf/index.php